Le Grenier

Camp militaire des Fromentaux

Plaine de l'Ain (01)

Maitrise d'ouvrage : IDfriches Auvergne-Rhône-Alpes et Plaine de l'Ain Développement

Maitrise d’œuvre : TAMi Architecture (architecte mandataire), GB Architecte (architecte associé)

BE environnement et d’ingénierie écologique : Simon Tarabon Conseils

Économiste : CM Économistes

BE VRD : TELYP VRD

Calendrier : Concours d'idées mars 2020

        Lauréat du prix de la meilleure Réhabilitation

Ce concours d’idée « sur la ville de demain » nous a amené à réfléchir à la valorisation et la transformation des structures et des sols existants, qui constituent les véritables ressources du projet.

Conscients des problématiques sociétales actuelles et des ambitions politiques dans la construction et l’aménagement, le projet vise à répondre à certains enjeux importants comme l'exploitation mesurée des sols, la zéro artificialisation des sols, l'économie circulaire et le réemploi, une construction vertueuse, l’alimentation et les circuits courts.

 

Le titre du projet « le grenier » (l’endroit où l’on conserve le grain) renvoie à l’idée d’une agriculture nourricière et diversifiée, à l’idée d’un bien commun.

 

Le projet prend son sens grâce à une approche multi-scalaire : du détail au grand territoire. Les études menées nous ont permis de mettre en avant le rôle non-négligeable du site dans la dynamique de nombreuses espèces animales mais elles ont aussi pu démontrer l'importance des enjeux fonctionnels de la biodiversité et de l'agriculture.

En réponse à ces enjeux, nous avons proposé un projet :

  • qui co-existe avec la biodiversité, qui fait des ressources une réelle opportunité pour le partage, la diffusion et la sensibilisation,

  • qui développe de nouvelles pratiques de gestion

  • qui expérimente de nouvelles formes de production au travers d’une forêt comestible adaptée au contexte local,

  • et enfin qui tire parti d’une desserte facilitée par les axes de communication proches

Les transformations offrent :

  • des espaces de travail à proximité au site de Transpolis

  • des fermes afin d’intégrer le vivant dans le projet

  • des dortoirs pour développer une offre d’hébergements à même le site

  • une halle pour l’accueil d’activités événementielles

  • une serre à proximité d’une forêt comestible comme espace pédagogique et d’expérimentation de productions alimentaires

  • des silos pour illustrer l’idée du Grenier avec des espaces de séchages, de tri et de conditionnement pour les différentes semences exploitées

  • enfin un espace d’accueil et de communication en regroupant différents acteurs du projet

A l'échelle du bâti, chaque bombarde est transformée et pensée autour de 2 grands principes de réflexion : faciliter l'appropriation par les usagers et permettre la transformation future des bombardes. Il s'agit dans ce projet de :

  • Comprendre le patrimoine bâti et le mettre en valeur.

  • Établir des interventions mesurées.

  • Faire preuve de simplicité et de clarté fonctionnelle.

  • Travailler avec peu de matériaux : le béton existant, la lumière et le bois.

  • Favoriser les matériaux biosourcés.

 

Notre ambition est de réaliser un projet spécifique, lié au lieu et à son histoire, adaptable, réversible, à l’image de la ville.

© 2020 TAMI Architecture